5 bonnes raisons de ne pas faire la bise à tes collègues

bise

BISE – Tous les matins, c’est le même scénario : tu arrives frais/ fraîche comme un gardon au bureau et tu fais le tour de tes collègues pour leur coller deux bises (ou une, ou trois, ou quatre – suivant ta région) habituelles pour les saluer. La bise est en France un phénomène tout à fait normal … et pourtant, faire un joue contre joue à quelqu’un ne devrait pas être automatique, on te donne 5 bonnes raisons de ne pas faire la bise à tes collègues …

Pour ne pas choper la vieille gastro (ou grippe) qui traîne

C’est cool de faire le collègue sympatoche qui vient dire bonjour à tout le monde tous les matins et en y mettant du cœur au moment de faire la bise … mais ça ne vaut pas le coup si c’est pour se choper un vieux virus qui va te clouer au lit ou à la cuvette des toilettes les 5 prochains jours. Soit prudent-e et tiens tes collègues dans un périmètre de sécurité.

Pour la mauvaise haleine

Tu vas croire qu’on parle de Justin, ton collègue du 5ème étage qui a une haleine fétide qui tuerait une meute de rats en un souffle, parce-que c’est plus facile de parler des défauts des autres. Mais outre le fait que, clairement, faire la bise à un collègue qui a une hygiène buccale douteuse c’est la loose, on pense aussi à ton haleine à toi, après une tartine d’ail et fines herbes ou un poulet à l’oignon de la veille …

Pour la proximité

Ça te fait pas bizarre de te dire que tu vas poser ta joue – qui est quand même super proche de ta bouche – sur le visage d’une personne que tu connais à peine (au mieux) ou qui te gave complet (au pire) sous prétexte que vous vous croisez tous les jours au bureau ? Que ce soit à ton père, ta mère, ou ton chat, ok … mais ce rituel est quand suuuper intime quand tu y penses …

Pour la joue moite

On ne peut pas enlever ce risque de l’hyper-sudation du collègue qui a choisi de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur (et c’est tout à fait honorable) et qui vient te faire la bise en respirant comme un cheval de course … SAUF si tu imposes la non-bise au bureau.

Pour le moment gênant

Il y a forcément un-e collègue pas comme les autres qui va te serrer la main parce-que c’est pas du tout son trip à lui/elle justement de faire des bisous aux copains de bureau le matin et toi tu vas tendre la joue naïvement puis te prendre un zef intersidéral dans les dents. Et là tu auras bien la haine parce-que TOI NON PLUS TU N’AIMES PAS FAIRE LA BISE.

 

Et sinon, pour ne pas paraître impoli-e et quand même saluer tes compagnons de dure labeur, tu peux toujours imposer un check ou un serrage de paluches en prétextant que c’est vachement plus corporate et bienveillant, et que la bise c’est super has been. A toi de voir !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *