Les 10 bobards qu’on dit tous en entretien

entretien

ENTRETIEN – C’est pas que tu n’as pas confiance en toi ni en la qualité de ta candidature, mais tu te dis que rajouter un peu de paillettes, ça ne peut pas faire de mal. Le soucis c’est que t’en rajoutes clairement des caisses parce-que tu es prêt-e à tout pour avoir ce job et surtout, que tu t’es presque auto-convaincu-e des petits mythos que tu as l’habitude de servir aux recruteurs …

« Enchanté-e »

Ça commence déjà au début de l’entretien. Tu n’es absolument pas enchanté-e de rencontrer la personne qui va te mettre une pression monstre et qui va décider de ton sort.

 

« Oui, je parle allemand et j’ai quelques notions de japonais. »

Traduction : tu as fait Allemand LV2, ces cours où tu passais des heures à écrire sur des petits bouts de papier destinés à tes voisins de classe  « Wesh, l’allement c tro nul, le prof é tro pouri ». Tu as réussi à avoir 11 au bac, simple coup de bol. Quant au japonais, ces quelques notions te viennent de tes 5 ans d’Aïkido où tu devais compter jusqu’à 10 dans la langue de l’art martial. Tu sais sûrement dire aussi « combattez » et « stop ». Ça te servira peut-être pour une soirée de travail un peu trop arrosée.

 

« Je fais de la course à pied et j’adore la photographie. »

Tu t’es peut-être un peu emballé-e sur tes hobbies mais tu ne savais pas si on pouvait considérer un footing bi-mensuel comme un entraînement assidu. Pour toi, oui. Et pour la photographie, avec tous les snap que tu as envoyé et toutes les captures d’écran que tu as faites de tes potes quand ils t’ont envoyé naïvement une photo qui les dessert, tu estimes que c’est de l’art.

 

« J’ai directement accroché avec votre offre d’emploi »

Alors qu’en vrai dans ta tête, ça disait « Bon ça ressemble vraiment de très loin à ce que je veux faire, la boîte n’est pas super sexy mais ça peut payer les factures ».

 

« Bien sûr que je maîtrise Excel ! »

Tu maîtrises aussi bien Excel que Photoshop, c’est-à-dire que tu sais ouvrir le logiciel, que tu l’as déjà utilisé pour faire deux/trois trucs de bases – sans trop avoir poussé le concept trop loin. Sache que cela veut totalement dire que tu ne maîtrises pas Excel. Sorry dude.

 

« J’avais de très bonnes relations avec mes anciens collègues. »

Bon, si tu ne comptes pas Catherine qui te sortait par les yeux; Hervé qui te pompait l’air; et cette bonne vieille carcasse de Brigitte que tu as manqué d’emplâtrer plusieurs fois.

 

« Je suis quelqu’un de très dynamique. »

Sauf le lundi (le lundi c’est fatigant), ni le vendredi (pour se reposer pour le weekend) – ah, et le weekend, tu aimes bien flemmarder sur ton canap’. Mais en fait, en terme de dynamisme si on te compare à une grosse souche, t’es hyperactif-ve. Tout est une question de point de vue , mais ça, le recruteur n’est pas obligé de le savoir …

 

« J’aimerais élargir mes horizons »

En fait, t’es complètement paumé-e dans ta vie mais tu sais que tu dois bosser (surtout que les croquettes de ton chat Pompon te coûtent un bras), et tu veux un job. Point. Rassure-toi, c’est comme l’amour, il y a forcément un boulot fait pour toi dans ce bas monde !

 

« J’ai deux autres entretiens prévus. »

Tu veux te faire désirer et passer pour un mec/une fille hyper courtisé-e par les boîtes – et tu as bien raison ! La grosse feinte de « Je dois réfléchir », un classique pour les audacieux !

 

Et toi, c’est quoi ton plus gros bobard en entretien ?

Un commentaire

  1. Bonsoir,
    Description très explicite et humoristique d'un entretien d'embauche. Quelques failles qui sont exposées au grand jour Lol
    Un peu d'humour dans ce monde de brut ne fait pas de mal ! Qui pourrait en inspirer certains, peut-être ( : et pourquoi pas mwahhhhh ............... ahhhhh .....
    A bon entendeur Salut ....
    ( Que la joie et le sourire puisse vous animez au quotidien )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *