Les pires défauts de tes collègues

défauts

DÉFAUTS – Tu adores retrouver tes copains de boulot tous les matins parce-que vous avez plein de trucs à vous raconter – après tout, c’est ce sont tes camarades de bagne, vous êtes dans le même bateau. Sauf que parfois, passer ses journées avec les gens, ça nous pousse un peu à voir de plus près leurs petits défauts … quels sont-ils ? Tu nous as répondu à ce sujet pour ce nouvel article collaboratif …

 

Ma collègue à la Compta Clients qui reprend les phrases et/ou repose les mêmes questions 5 minutes après la fermeture du sujet – « Euh, tu sais si la réunion de demain est maintenue? »

Toujours la même collègue qui s’obstine à reprendre des citations mais est incapable de les retranscrire. Ça donne un truc comme « Faut pas faire la peau à l’ours avant de savoir où il est » ou encore « Tout vient par point à celui qui s’étend « , allez, allez, une petite dernière « Faut pas pousser dans les outils ». Je vous avoue, au début c’était marrant mais une dizaine de perles comme cela par jour c’est éreintant !

Mon second cas désespéré est mon collègue à la Gestion. Il a un poil dans la main aussi long que sa flegme. Nous avons à disposition, dans les bureaux, une bouilloire à remplir et distribuer à tour de rôle. Façon de parler, car ce « non beau », « non ténébreux », met sa tisane, son sucre, sa cuillère et attend simplement que l’eau frétillante arrive jusqu’à lui. De cet exemple, je pourrais faire un copier-coller quand il s’agit, pour lui, de bouger une chaise, de donner un coup de main pour déplacer un bureau, de changer la cartouche d’encre et son… Ah! Si, mauvaise langue que je suis! Il est premier, dans une discipline fort appréciée dans les bureaux, en…commérage !

La Fée pas ch… (un si joli surnom 😉 ) 

 

Une personne qui passait son temps à ravaler sa morve.

Catherine

 

En open space, celle qui raconte sa vie au téléphone et appelle son fils à l’autre bout du monde – avec le téléphone du bureau, of course. On sait tout de ses aventures, de ses épreuves sentimentales jusqu’à ses toilettes bouchées.  Son petit plus, son seul élément de réponse lors des conversations professionnelles est un « Hinhin » nonchalant, signe d’un je-men-foutisme et d’un désintéressement total. J’ai même repris la cigarette pour avoir une excuse pour quitter l’open space.

Stéphanie

 

Celui qui retire ses chaussures pour se mettre à l’aise alors que ses pieds n’ont rien d’un channel n°5.

Christophe

 

Et toi, c’est quoi les pires défauts de tes collègues ?

Commentaires 7

  1. Il se moque publiquement, jusqu'à en rire aux éclats, des apparences physiques et/ou vestimentaires de ses collègues.
  2. L'assistante de plus personne qui ne fait absolument rien de ces journées. Et quand je dis rien c'est vraiment rien ... Mais qui prend la posture de la nana hyper débordée et indispensable, qui "hurle" dans les couloirs la petite tâche qu'elle a entreprit comme si c'était l'eldorado tout ça parce qu'un membre du Comex pointe son nez !!! Absolument rédhibitoire ...
  3. Dans un open space, éternue fortement la tête levée dans votre direction sans mettre la main devant la bouche, fait remonter des bruits venant de son estomac, ne se lave pas les mains en sortant des toilettes.
  4. Celui qui à table aborde systématiquement les sujets sensibles: la politique, les religions, l'avortement, la peine de mort, le mariage gay, la GPA.
  5. La collègue de travail qui passe son temps à compter les jours avant sa retraite alors qu'elle n'a que 56 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *