Le retour de vacances, cet ascenseur émotionnel

retour de vacances

RETOUR DE VACANCES – Si comme nous tu as pu prendre quelques semaines de vacances cet été, tu as donc dû toi aussi affronter cet ascenseur émotionnel que provoque la reprise du travail. En une seule journée, tu vas subir une multitude d’émotions avant de réussir à te remettre dans le bain – ça te donnera un petit aperçu concentré de ce que ressent une femme enceinte dont les hormones partent en freestyle.

 

La tristesse

… la veille au soir, quand tu prépares ton petit cartable et tes vêtements sérieux bien repassés, et que tu laisses avec regret tes claquettes au placard. Ce moment où tu prends conscience que les vacances sont vraiment finies pour toi et que tu dois repartir dans le monde réel.

 

Le stress

Le matin de cette reprise, ton estomac fait des nœuds de huit (souvenirs de tes balades en mer de cet été) et tu es tendu-e comme un arc, rongé-e par le stress.

 

La joie

Tu restes quand même ultra content-e de retrouver les copains de bureau, que ce soit pour raconter tes vacances, connaître les potins que tu as raté pendant ton absence, ou juste le plaisir d’être avec les collègues

.

 

La nostalgie

… des vacances. Tu as cru que tu pourrais surmonter cette rupture entre la farniente et toi sans une larme mais c’était un peu trop pour toi. Les matins sans réveil, les journées sans contrainte ni obligation et la glandouille, ça te manque quand même énormément. Tu remues un peu le couteau dans la plaie en regardant tes selfies à la plage avec la famille, c’est ton petit côté maso.

 

Le dégoût

… de voir que certains de tes collègues commencent à peine leurs vacances ou que tu étais le/la seul-e de la maison ce matin à te lever. Tu te surprends même à souhaiter qu’il pleuve et qu’il fasse moche pour que les gens en vacances s’ennuient plus que toi au boulot. C’est mal ça, tu le sais ?

 

La surprise

… de voir que Bénédicte du pôle marekting est en couple avec Jean-Michel de la Compta’. Tu avais bien remarqué quelques petits rapprochements avant de partir mais tu ne pensais pas que ça allait être une vraie love story !

 

Le soulagement

… d’avoir affronté la première journée. C’est quand même une grande victoire, surtout quand on fait le décompte depuis 5 jours (sur 15 jours de vacances, c’est quand même dommage) en appréhendant cette première journée. Au final, c’est passé comme une lettre à la Poste et tu es carrément soulagé-e d’avoir survécu-e.

Et toi, c’était comment ton retour de vacances ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *